La Cinémathèque française

Depuis 2015, la Fondation Gan pour le Cinéma a pris le titre de Grand mécène de la Cinémathèque française et poursuit l’engagement du Groupe en faveur de ce haut lieu de la culture cinématographique en France.

PERSEPOLIS de Marjane Satrapi, 2007 ©2.4.7. film/France3 cinéma.

Après les expositions MARTIN SCORSESE (du 14 octobre 2015 au 14 février 2016), GUS VAN SANT (du 13 avril au 31 juillet 2016) et DE MÉLIÈS À LA 3D: LA MACHINE CINÉMA (du 5 octobre au 29 janvier 2017), la Fondation Gan est fière d’accompagner, en 2017, l'exposition MÔMES ET CIE (du 29 mars au 30 juillet 2017)

MÔMES ET CIE
Du 29 mars au 30 juillet 2017
Joie, colère, rire, tristesse, peur, courage. Dans une scénographie colorée, scintillante et amusante, les émotions de cinéma guident les visiteurs, petits et grands pour dessiner le portrait de l'enfance. Incarnée par des « totems » spectaculaires, tantôt poétiques, tantôt effrayants – de Peau d'Âne et sa robe couleur de lune à King Kong en passant par la chenille d'Alice ou le Nimbus 2000 d'Harry Potter – l'exposition révèle les mondes réels et imaginaires traversés par les personnages d'enfants au cinéma. Grâce à la complicité de Michel Ocelot, auteur de Kirikou et la Sorcière on découvre certains des secrets de fabrication du cinéma. Un parcours à hauteur d'enfant à partager en famille et entre amis !

A Noter : Les liens qui existent entre la Fondation et la Cinémathèque française remontent à sa création. C’est en effet Costa-Gavras, en 1986, alors Président de La Cinémathèque française, qui a inspiré le domaine d’intervention de ce qui allait devenir la première fondation d’entreprise en France en faveur du cinéma, et dont il est aujourd’hui Président d’honneur.

La Cinémathèque française a été créée en 1936 par Henri Langlois, Georges Franju, Jean Mitry et Paul Auguste Harlé. Elle est devenue au fil des ans l'une des archives les plus célèbres dans le monde grâce à la richesse de ses collections. Longtemps installée au palais de Chaillot, la Cinémathèque française occupe depuis septembre 2005 un bâtiment moderne construit par l'architecte Frank Gehry, 51 rue de Bercy (Paris 12e).

Riche de son expérience, dotée de nouveaux moyens, la Cinémathèque peut désormais poursuivre ses missions : conserver et restaurer les films et les archives de ses collections, programmer les grands classiques mais également des rétrospectives complètes et des hommages à des cinéastes, acteurs, producteurs et techniciens du cinéma, exposer les fabuleux objets de ses collections dans le cadre de l'exposition permanente Passion Cinéma, organiser des expositions temporaires pour montrer les richesses de ses fonds et mettre en valeur les liens qu'entretient le cinéma avec les autres arts, accueillir étudiants et chercheurs dans une bibliothèque et un centre d'archives.

Pour en savoir plus.