Peaux de vaches Patricia Mazuy Lauréat 1987

« C’était en 1987, Jean-Luc Ormières, le producteur de mon premier film, PEAUX DE VACHES, me dit : « aujourd’hui je suis content, on a enfin une vraie bonne nouvelle qui va déclencher la confiance d’autres financiers». C’était l’attribution de l’aide de la toute jeune Fondation Gan. Son implication a été décisive, une vraie « première marche ». Le scénario était brinquebalant, mais le Gan avait, en quelque sorte, allumé la bougie et y croyait. Maintenant la Fondation Gan est devenue une institution, un vrai label, un signe de confiance pour un premier film. Cette responsabilité d’être marraine, je la prends au sérieux. On sait que cette aide est précieuse et que les films se montent grâce à un enchainement d’heureux hasards. Choisir est horrible, parce que l’on élimine. Cela nous engage, j’espère être à la hauteur. Il faut rester ouvert, identifier un geste de cinéma, la foi d’un auteur, surtout maintenant quand l’industrie privilégie souvent le formatage. C’est important de garder en tête qu’un premier film doit s’aventurer, proposer un monde. J’espère que notre jury s’y emploiera».

Patricia Mazuy

Elle commence des études commerciales à HEC, où elle s'occupe en fait surtout du ciné-club. En 1982, lors d'un séjour aux États-Unis, elle rencontre Agnès Varda et décide d'abandonner HEC et de se consacrer définitivement au cinéma. En 1984, elle réalise le court-métrage LA BOITEUSE. Son premier long métrage, PEAUX DE VACHES, sorti en 1989, est sélectionné à Un certain regard au Festival de Cannes et obtient le prix du public au festival Premiers plans d'Angers et est nommé aux Césars. Après ce film, elle s'engage dans l'écriture d'un scénario intitulé VOLEURS ! avec Yves Thomas : il s'agit d'un film ambitieux qu'elle ne trouve pas moyen de faire financer. Elle tourne ensuite pour le petit écran des épisodes pour des séries américaines The Hitchhicker (Le Voyageur) et Scene of the crime et en 1994, TRAVOLTA ET MOI, pour Arte, sélectionné au Festival de Locarno où il obtient un Léopard de bronze. Ce n'est qu'en 2000, que son deuxième long-métrage, SAINT-CYR, sort sur les écrans et sélectionné au Festival de Cannes dans la section Un Certain regard en 2003, et récompensé par le prix Jean-Vigo. En 2004, Patricia Mazuy réalise avec son compagnon Simon Reggiani BASSE NORMANDIE.
Au printemps 2011, elle achève le film SPORT DE FILLES avec Marina Hands, Bruno Ganz et Josiane Balasko.

En 2018, son 7e long métrage, PAUL SANCHEZ EST REVENU, sort en salle.

En 2019, la Fondation Gan a invité Patricia Mazuy a être sa marraine et à présider son jury de l'Aide à la création.

PEAUX DE VACHES

Réalisateur(s) : Patricia Mazuy
Scénariste(s) : Patricia Mazuy
Producteur(s) : Titane
Casting : Sandrine Bonnaire, Jean-François Stévenin, Jacques Spiesser, Yann Dedet, Salomé Stevenin, Laure Duthilleul
Son : Jean-Pierre Duret
Musique : Theo Hakola, Passion Foder, Noir Désir
Montage : Chantal Hymans
Image : Raoul Coutard

Synopsis :

Eméchés, les frères Roland et Gérard Malard ont mis le feu à la ferme, provoquant la mort d'un vagabond caché là. Dix ans plus tard, Roland sort de prison et retourne chez Gérard, bouleversant sa nouvelle vie.

Informations :

Date de sortie : 31/05/1989

Prix :

Prix George Sadoul 1988,
Prix du Public, Festival Premiers Plans - Angers 1989