OF MEN AND WAR (Aide Spéciale) Laurent Bécue-Renard Lauréat 2010

Je m'estime extrêmement privilégié que la Fondation Gan ait choisi sur quinze ans de soutenir chacun des deux premiers volets de LA GÉNÉALOGIE DE LA COLÈRE en dehors du contexte de son aide aux premiers films de fiction. Dans les deux cas, cette aide fut déterminante à l'étape cruciale du montage de films qui nécessitaient d'avoir les moyens de travailler, dans la durée, une matière immense.

Laurent Bécue-Renard

Laurent Bécue-Renard est un réalisateur et producteur français.
En 1995-96, il passe la dernière année de la guerre à Sarajevo comme rédacteur en chef du magazine Sarajevo Online qui publiera ses « Chroniques de Sarajevo ».
Après le conflit, il retourne en Bosnie-Herzégovine, se consacrant à une réflexion sur la trace psychique de la guerre en filmant sur plusieurs saisons le travail de deuil entrepris en thérapie par des veuves de jeunes soldats.
Son film DE GUERRE LASSES est présenté dans une cinquantaine de festivals internationaux et plusieurs fois primé, recevant notamment le Prix du film de la Paix décerné au Festival international du film de Berlin.

En focalisant sur le chemin intime de jeunes guerriers américains, revenus de guerres lointaines meurtris dans leur âme, OF MEN AND WAR (Des hommes et de la guerre) constitue aujourd’hui le deuxième récit d’une trilogie intitulée UNE GÉNÉALOGIE DE LA COLÈRE. 

DE GUERRE LASSES et OF MEN AND WAR  ont bénéficié d'une Aide Spéciale de la Fondation Gan en 2000 et 2010. 

OF MEN AND WAR - Aide Spéciale 2010

Réalisateur : Laurent Bécue-Renard
Scénariste: Laurent Bécue-Renard
Producteurs: Alice Films, Laurent Bécue-Renard, Thierry Garrel, Isidore Bethel
Direction de la photo : Camille Cottagnoud
Montage : Isidore Bethel, Sophie Brunet & Charlotte Boigeol
Son : Cyril Bécue, Sandie Bompar & Fanny Weinzaepflen
Musique : Kudsi Erguner
Sortie salle: le 22 Octobre 2014

Synopsis: 

Ils auraient pu s’appeler Ulysse, ils s’appellent Justin, Kacy, Brooks, Trevor ou Steve. Ils auraient pu revenir de Troie, ils reviennent d’Irak ou d’Afghanistan. Pour eux aussi, le retour au pays est une longue et douloureuse errance. Guidés par un thérapeute pionnier des traumatismes de guerre, ils vont peu à peu tenter ensemble de mettre des mots sur l’indicible et de se réconcilier avec eux-mêmes, leur passé, leur famille.

Prix :

Prix du meilleur long-métrage documentaire à l’IDFA 2014 (International Documentary Film Festival Amsterdam),
Golden Gate Special Jury recognition Award au San Francisco International Film Festival 2014,
Grand Jury Award for Best Cinematic Non-Fiction au  Little Rock Film Festival 2015  (Arkansas)

Informations :

Présenté en sélection officielle du Festival de Cannes 2014 dans le cadre des Séances Spéciales.
Présenté en avant-première par la Fondation le 30 septembre au Cinéma du Panthéon (Paris),  Au Forum des images dans le cadre du cycle « Quelle connerie la Guerre ! » et en ouverture de la 19e édition des Rencontres du Cinéma Documentaire (du 7 au 17 Octobre).
Sélectionné à l’European Film Academy pour le European Film Award du  Meilleur Documentaire Européen 2014 (13 décembre)
Présenté au Festival International du Film de Göteborg 2015 (23 janvier au 2 février).
Sélectionné pour le Prix du Meilleur Documentaire Colcoa 2015.