LES VERSETS DE L’OUBLI Alireza Khatami Lauréat 2013

«J’étais stressé avant mon passage devant le jury car je savais que les réalisateurs de la présélection avaient tous de très bons projets. Tout le monde sait combien la Fondation Gan est sélective. Lorsque j’ai appris que LES VERSETS DE L’OUBLI était lauréat, j’ai su que nous étions sur la bonne voie pour réaliser notre projet. Le soutien de la Fondation m’a donné l’énergie et la confiance dont j’avais besoin pour continuer cette aventure.»

Alireza Khatami

Alireza Khatami est né en Iran en 1980. Après un diplôme d’ingénieur, il rejoint Téhéran où il étudie le cinéma et la philosophie. Il travaille alors comme assistant réalisateur avec les plus grands maîtres iraniens jusqu’en 2000, où son engagement politique le contraint à l’exil. Il s’installe alors en Malaisie où il travaille dans les effets spéciaux et étudie le multimédia. Il se rend ensuite aux Etats Unis où il fait un Master of Fine Arts in Film Production à Savannah (Géorgie). Ses courts métrages, installations et projets ont été montrés et récompensés partout dans le monde. Son court métrage FOCAL POINT (2009) qui a fait partie de la sélection officielle de Festival de Clermont Ferrand, a obtenu le « Grand Festival Award » du Festival International du Film de Vernon et le Prix du Meilleur Court Métrage du Festival Vidéo de San Gio. Alireza Khatami a également été lauréat de la 24ème résidence de la Cinéfondation du Festival de Cannes de mars à juillet 2012.

LES VERSETS DE L'OUBLI

Réalisateur : Alireza Khatami
Scénaristes : Alireza Khatami, Dominique Welinski, René Ballesteros
Producteurs :Vincent Wang, Fred Bellaiche, Dominique Welinski (House on Fire)
Casting : Juan Margallo, Manuel Moron, Itziar Aizpuru,Tomas Del Estal
Image: Antoine Heberlé
Son: Miroslav Babic
Distributeur : Bodega Films 

Synopsis :

2009, un pays d’Amérique du Sud. Un immense cimetière à la périphérie de la ville. Au fin fond de ce cimetière, la morgue des indigents. L’EMPLOYÉ des pompes funèbres, bientôt 70 ans, se souvient de chaque détail de sa vie, sauf du nom des gens. Des miliciens débarquent pour se débarrasser des corps de civils tués pendant les manifestations. Après leur départ, L’EMPLOYÉ découvre le corps oublié d’une jeune femme tuée d’une balle dans la gorge. Il va demander l’aide de son ami FOSSOYEUR, et d’une VIEILLE FEMME à la recherche de sa fille disparue, pour donner une sépulture décente à la jeune femme avant le retour de la milice.

Prix :

Prix Orizzonti pour le meilleur scénario / Prix Fipresci pour le meilleur premier film / Prix Interfilm (association du cinéma protestant) à la Mostra de Venise 2017
Prix du "jury jeune" au Festival Les 3 continents de Nantes 2017
Grand Prix au Festival FIDH de Genève 2018

Informations :

Tournage du 22 février au 19 mars 2016 à Santiago et Valparaiso au Chili.
Sortie en salle le 1er août 2018.