La Fondation récompense INTERDIT AUX CHIENS ET AUX ITALIENS à Annecy !

Dans le cadre de son partenariat avec le Festival international du film d'animation d'Annecy, la Fondation Gan pour le Cinéma a attribué son Prix à la Diffusion à GEBEKA FILMS, distributeur français du film INTERDIT AUX CHIENS ET AUX ITALIENS.

interdit aux chiens et aux italiens

©Gebeka Films

Partenaire du Festival international du film d’animation d’Annecy depuis plus de 15 ans, la Fondation Gan pour le Cinéma attribue un Prix à la Diffusion, à l’un des longs métrages de la Compétition officielle.

Le Prix, doté de 20 000 €, a été remis cette année à GEBEKA FILMS, le distributeur français de INTERDIT AUX CHIENS ET AUX ITALIENS, réalisé par Alain Ughetto.

« Avec juste de la pâte à modeler, du carton, des légumes, de la farine et du sucre, on accède à l´intime et à l’universel. D’une apparente simplicité et innocence, c’est une œuvre poétique, parsemée d’humour, une œuvre poignante qui reste en nous. »
Dominique Hoff, Déléguée générale de la Fondation Gan.

Le Jury de la Compétition officielle du Festival international du film d’animation d’Annecy a également distingué le film en lui attribuant « le Prix du Jury ».

«On a pleuré de tendresse devant le très beau INTERDIT AUX CHIENS ET AUX ITALIENS » Libération
« Un film pétri d’émotion » Télérama
« Mariant poésie et réalisme, petite et grande Histoire, dans un style d’animation original et personnel, Alain Ughetto signe une œuvre de témoignage très attachante » Cineuropa

Début du 20e siècle, dans le nord de l’Italie, à Ughettera, berceau de la famille Ughetto. La vie dans cette région étant devenue très difficile, les Ughetto rêvent de tout recommencer à l’étranger. Selon la légende, Luigi Ughetto traverse alors les Alpes et entame une nouvelle vie en France, changeant à jamais le destin de sa famille tant aimée. Son petit-fils retrace ici leur histoire.

« Ce qui m’intéressait, c’était de faire revivre mes grands-parents. Et dans le film, c’est ma grand-mère qui raconte son histoire, comme un conte raconté à un adulte. C’est une histoire personnelle qui s’adresse à tous : on commence avec “Je”, avant d’arriver au “Nous”... On y parle de migrations, et les migrations sont inscrites dans l’ADN des peuples. » Alain Ughetto.

Alain Ughetto a hérité de son père et de son grand-père un goût prononcé pour le bricolage qu’il infuse dans son cinéma par l’animation, un vecteur pour explorer l’intime. En 1985, Alain Resnais lui remet le César du Meilleur court métrage d’animation pour LA BOULE. En 2013, il réalise JASMINE, où se joue son histoire d’amour dans le tumulte de Téhéran à la fin des années 70. Après une longue maturation, il revient aujourd’hui pour façonner l’histoire de son grand-père et, à travers elle, celle de nombreux immigrés italiens.

Animé en « stop motion », le film INTERDIT AUX CHIENS ET AUX ITALIENS est produit par Les Films du Tambour de Soie (France), Vivement Lundi ! (France) et coproduit par Foliascope (France), Graffiti Film (Italie), Lux Fugit Film et Umedia (Belgique), Nadasdy Film (Suisse) et Ocidental Filmes (Portugal).

C’est l’actrice Ariane Ascaride qui prête sa voix à Cesira, la grand-mère d’Alain Ughetto. Le réalisateur quant à lui, prête sa voix au narrateur du film.

Le film est attendu en salle le 25 janvier 2023.