Questions fréquentes La Fondation Gan pour le Cinéma répond à toutes vos questions.

Quelles sont les missions et objectifs de la Fondation Gan?

Depuis 1987, la Fondation Gan s’investit pour le 7e art et accompagne les réalisateurs dans l’élaboration et dans la mise en images de leur projet puis dans leur diffusion auprès du public.
La Fondation Gan est, en effet, l’un des principaux partenaires privés du cinéma français, qui accompagne les créateurs jusqu’à la diffusion de leur œuvre grâce à l’Aide à la Création et l’Aide à la Diffusion, ses principales missions.

L’Aide à la Création 
L'Aide à la Création consiste à récompenser chaque année 4 projets de long-métrage de fiction (premiers et seconds films), sélectionnés sous la forme de scénario et, à attribuer 1 Prix spécial. La dotation par projet est de 53 000 €, avec 3 000 € pour le réalisateur et 50 000 € pour le producteur. Cette aide peut être enrichie de 25 000 € grâce à des partenariats établis avec Panavision Alga, spécialisée dans le prêt de matériel de tournage, et le studio de post-production Mikros image.
2 appels à projets sont mis en place chaque année permettant à des sociétés de production françaises de déposer un projet de film majoritairement français, sous forme de scénario. Toutes les modalités de dépôt se trouvent dans notre règlement, page DEVENIR LAURÉAT.
IMPORTANT : la Fondation n’apporte pas de soutien financier aux courts métrages.

L’Aide à la Diffusion 
Avec l’Aide à la Diffusion, la Fondation apporte son soutien à différents festivals, que ce soit par l'octroi d'une aide financière, la mise en place de rendez-vous professionnels ou la dotation d'un prix à la distribution (20 000 € au distributeur français du film ou projet primé par la Fondation). Ainsi, la Fondation est partenaire de 3 Festivals : Le Festival Premiers Plans d’Angers, La Semaine de la Critique à Cannes, Le Festival International du Film d’Animation d’Annecy.
Il n’existe pas d’appel à projet pour une demande d’aide en tant que Festival.
Par ailleurs, la Fondation Gan ne développe pas pour le moment de nouveaux partenariats financiers.

Les « Soirées Cinéma Fondation »
Gan Assurances co-organise, avec les Agents généraux et le soutien de la Fondation Gan pour le Cinéma, des soirées sur invitation en régions (2 à 3 par région). Les Agents généraux et Chargés de missions invitent à cette occasion leurs clients, prospects, partenaires et experts-comptables prescripteurs à assister à une projection de film, suivie d'un cocktail. La Fondation met à disposition de Gan Assurances un catalogue de films qu’elle a soutenus ou de films « Coup de Cœur ».

Quelles sont les raisons qui ont motivé la création d'une fondation en 1987 ? Comment le domaine cinématographique a-t-il été choisi ?

En 1986, pour célébrer les 50 ans de la Cinémathèque française, dont il était président, le réalisateur, Costa Gavras contacte les grandes entreprises hexagonales. Le Gan accueille favorablement sa demande et sur proposition du réalisateur, crée l’année suivante une fondation d’entreprise afin de pérenniser son soutien au 7e art. Ainsi, la Fondation Gan pour le Cinéma voit le jour lors de la 40e édition du Festival de Cannes, en 1987.
Depuis la création de la Fondation, Costa Gavras en est le Président d’honneur.

Les actions menées par la Fondation Gan résonnent avec les valeurs de son membre fondateur Gan Assurances.
Le capital historique de la marque Gan est celui d’une institution au service de ceux qui entreprennent dans leur vie privée comme professionnelle. C’est donc tout naturellement que Gan possède une Fondation qui accompagne les « entrepreneurs du cinéma ».

Quels sont les objectifs de ce mécénat? 

L’investissement de Gan dans l’industrie cinématographique lui permet de se différencier des autres assureurs et de rayonner dans d’autres milieux que celui de l’assurance. Avec sa fondation, Gan fédère en interne ses collaborateurs autour d’une action commune qui génère de la fierté. Cette action en faveur du cinéma est source de notoriété et prestige, comme le démontrent les multiples récompenses obtenues par la Fondation, parmi lesquelles l’Oscar du Mécénat à trois reprises et la médaille Grand Mécène Or du ministère de la Culture et de la Communication en 2007.

Quels avantages la Fondation Gan pour le Cinéma apporte-t-elle à la compagnie ? Le mécénat culturel est-il une stratégie risquée pour l'entreprise?  

La Fondation Gan fabrique de l’image, de la notoriété pour la marque.
La visibilité de la Fondation Gan se mesure avec les retombées presse, les chiffres de fréquentation sur ses supports web (site Internet, réseaux sociaux..) et le nombre d’entrées en salle des films qu’elle a soutenus (la Fondation apparaît dans leur générique), par exemple.
La défiscalisation minimise les risques financiers pour une entreprise mécène. En effet, 60% du don est déduit des impôts de la société. 

Pourquoi est-ce important de soutenir de jeunes cinéastes ?

Faire un film, c’est comme monter une entreprise :
Il faut avoir une idée, élaborer un projet, s’appuyer sur des talents et disposer d’un budget. Il s’agit donc d’un projet ambitieux qui se doit d’être accompagné.
Soutenir les jeunes cinéastes est la mission d’origine de la Fondation, elle fait écho aux valeurs de la marque Gan.

Nous gardons aussi à l’esprit que la Fondation est là pour aider les cinéastes de demain à construire une œuvre. Et nous sommes les seuls à mener une telle action dans la durée : c’est là notre force et cela nous a permis de constituer une communauté avec les anciens lauréats. Nous nous attachons, en effet, à maintenir ce lien privilégié, à faciliter le partage d’expérience et à créer des synergies avec les jeunes talents.

Qui choisit les films et comment sont-ils choisis ?

Le choix du Prix spécial reste le privilège de la Fondation qui opère tout au long de l'année en qualité de tête chercheuse. Il n'est pas soumis à un appel à projet ni à un calendrier spécifique.
Le choix des 4 projets de longs-métrages se fait en deux temps lors de 2 commissions: - la présélection, opérée par un comité de lecteurs qualifiés, retient 6 projets par commission, - la plénière désigne les projets lauréats, choisis par un jury composé de professionnels, têtes de réseaux

Les choix sont basés sur la qualité du scénario et sur la rencontre avec le réalisateur et le producteur qui viennent nous présenter leur projet. La ligne éditoriale est l’éclectisme et la qualité des histoires, des films avec un univers fort et qui s’adressent à tous. Nos lauréats portent passionnément leur projet et sont accompagnés par des producteurs qui n’hésitent pas à prendre des risques.

Quelle est la portée de la Fondation Gan dans le monde cinématographique ?

Avec le temps, la Fondation a créé un lien unique avec le monde du cinéma. Si les professionnels considèrent son aide comme un label, c’est parce qu’elle intervient très en amont, dès le début des recherches de financement et que nous veillons à la qualité des projets que nous soutenons. L’accompagnement dans le temps favorise également l’ancrage de la notoriété de la Fondation. Ainsi, le soutien de la Fondation ne se résume pas à une aide financière mais est reconnu comme un label de qualité qui permet à de nombreux jeunes réalisateurs de mettre « le pied à l’étrier ».

La Fondation Gan en quelques chiffres :

> Plus de 150 scénarios de premiers films reçus et étudiés chaque année.
> Plus de 180 projets de premiers films aidés dont 13 Prix spéciaux.
> 36 films césarisés, 15 Prix à Cannes et plus de 400 Prix en France et à l’international.

La Fondation Gan et la Cinémathèque française

Les liens entre la Fondation Gan et la Cinémathèque française sont anciens et forts. Ils remontent à la création de la Fondation en 1987. C’est, en effet, Costa Gavras, alors président de la Cinémathèque, qui a inspiré le domaine d’intervention de ce qui allait devenir la première fondation d’entreprise en France en faveur du cinéma (cf question 2).

Après avoir contribué, pendant plus de 10 ans, à l’impression de son programme, la Fondation Gan pour le Cinéma prend, en 2015, le titre de Grand mécène de la Cinémathèque française et apporte un soutien financier à l’institution.
En échange, la Cinémathèque se doit de proposer à la Fondation Gan des contreparties à hauteur de 25% du montant du don (libre pass, invitations aux vernissages pour les salariés, billets exonérés pour les expositions, avant-premières, affiches, programmes, ...).
La Fondation Gan soutient ainsi toutes les manifestations de la Cinémathèque (expositions, rétrospectives, festivals) via ses supports de communication. En plus des contreparties, cela permet à la marque de rayonner. En effet, le logo de la Fondation doit être présent sur tous les supports de communication pour tous les événements.